Pourquoi doit-on laisser reposer la pâte à crêpes ?

Les crêpes, on les adore tous. C’est la raison pour laquelle, certains gourmets, très impatients de déguster leur réalisation font l’impasse sur une étape très capitale de sa réussite. Il s’agit de l’étape de repos de la pâte à crêpes. Or, pour avoir des crêpes moelleuses, cette étape est vivement recommandée par les experts en pâtisserie ; voici les raisons ici !

Pâte au repos pour de moelleuses crêpes

Si vous souhaitez avoir de bonnes crêpes, il est indispensable de bien laisser reposer votre pâte. Mais s’il s’agit d’une envie gourmande pressante, vous pourrez trouver une bonne crêperie dans les agglomérations orléanaises. Laisser reposer la pâte à crêpes permet d’avoir des crêpes moelleuses et moins élastiques. En effet, au repos, la farine absorbe le mélange de liquide (lait et œuf) qui y est incorporé. Cette réaction permet aux grains d’amidon de se gonfler et de former un réseau glutineux favorable à l’épaississement de la pâte. Du point de vue chimique, le repos de la pâte permet aux protéines de blé (gliadine et gluténine) de se gonfler en formant des molécules plus solides. Ce qui permet d’avoir des crêpes moins cassantes.

Astuces pour bien laisser reposer la pâte à crêpes

Il est toujours important de laisser reposer sa pâte à crêpes quelle que soit la recette, de préférence à une température ambiante. Selon le type de préparation de la pâte, le temps de repos avant cuisson varie. Disposez la pâte dans un grand récipient et recouvrez-la avec un torchon propre. Pour une réalisation classique de pâte à crêpes avec de la farine de blé, le temps de repos est de 1h30. Lorsqu’il s’agit d’une pâte à crêpes au sarrasin, au blé sans gluten, laissez reposer 2h. Pour une pâte faite avec de la bière, il faut attendre 2h30 avant de passer à la cuisson. Le temps pour que le gaz de la boisson s’évacue.